La création d’entreprise

L’auto-entrepreneuriat
L’auto-entrepreneuriat permet de démarrer une activité entrepreneuriale de manière simplifiée. Depuis 2009, la moitié des créations d'entreprises se font en utilisant ce régime. Il est possible de devenir auto-entrepreneur en parallèle de son emploi sous certaines conditions. En effet, avoir l’autorisation de son employeur n’est pas nécessaire sauf dans certains cas de concurrence entre les activités de l’employeur et du salarié auto-entrepreneur.

La création d'entreprise "classique"
Les salariés ont trois possibilités : créer sans modifier leur contrat de travail actuel ou demander un congé ou un temps partiel pour création/reprise d'entreprise. Dans le premier cas, votre entreprise ne doit pas concurrencer celle de votre employeur. Dans le cas numéro 2, vous pouvez soit vous absentez complètement, soit réduire votre temps de travail (et donc conserver une partie de votre salaire) pour une période. A l'issue de cette période, vous avez l'assurance de retrouver un poste équivalent si vous le souhaitez. Si dans le 3e cas vous quittez votre emploi pour créer votre activité, vous n’aurez aucun droit et ne toucherez pas d’indemnité. Dans ce cas, il est donc recommandé de disposer d’un certain capital.

Conseils

  • team building

    Conseils en Team building

  • Conseils en gestion de la formation

  • Conseils en orientation ou évolution de carrière

  • management des hommes

    Conseils en management des hommes